C’est une situation bien handicapante où on a l’impression que notre environnement ou nous-même sont en mouvement. Six causes potentielles sont évoquées en médecine traditionnelle chinoise et, comme pour la plupart des déséquilibres, il peut s’agir d’un excès ou d’une déficience d’énergie.
Les vertiges se produisent au niveau de la tête qui est la partie la plus yang du corps1. La tête sera donc d’autant plus sensible au mouvement de montée d’énergie, de nature Yang eux-aussi.
Yin et Yang sont intimement liés et toujours en mouvement : le Yin loge le Yang et le Yang anime le Yin.

Les vertiges par excès d’énergie (de type Plénitude)

Parce qu’il appartient au mouvement du bois (énergie ascendante du printemps, du renouveau) et qu’il est très sollicité, l’organe du Foie génère souvent des mouvements de montée d’énergie avec des symptômes de chaleur, on parle alors de Feu du Foie.
Cette énergie ascendante Yang peut aussi avoir lieu en raison d’un vide de Yin du Foie ou des Reins, il n’y a pas assez de Yin pour retenir le Yang. Dans les deux cas, le Foie génère du Vent (énergie perverse), source des fameux vertiges ou étourdissements.

Les vertiges par déficience d’énergie (de type Vide)

L’organe Rate-Pancréas contribue grandement à la production du sang que le Cœur propulse.
Les soucis ou les ruminations lèsent leurs énergies, consument le Qi et le sang qui, en conséquence, irriguent insuffisamment le cerveau. Un manque de nourriture (vide d’énergie Rate-Pancréas/ Estomac) produira les mêmes effets.

Traitement(s) : acupuncture, diététique chinoise, pharmacopée