Les organes Feu de l’été sont le coeur = Yin et l’intestin grêle = Yang. Le cœur, maître du sang, assure plusieurs fonctions physiologiques et psychologiques ; il gouverne l’appareil circulatoire, les veines et les artères, la circulation du sanguine. Le Coeur abrite aussi le Shen, l’esprit vital ; c’est sur lui que repose notre conscience et notre discernement. Toutes nos émotions (colère, joie, tristesse ..) passent par le Coeur.

L’entraille Yang couplé au Coeur est l’intestin grêle qui a comme rôle de séparer le pur de l’impur.

Le pur (l’essence du bol alimentaire) est envoyé à la rate tandis que l’impur est conduit au gros intestin.

L’énergie du coeur, assurant une certaine clarté mentale, soutient le pouvoir de discernement propre à l’intestin grêle.

En médecine chinoise, la circulation du sang est intimement liée à la circulation de l’énergie ; l’énergie Yang de l’été est donc propice aux marches, aux travaux, au jardinage. Cette mobilité physique doit s’étendre à la sphère émotionnelle où notre capacité d’adaptation, de lâcher-prise, évitera un ralentissement énergétique et/ou une stagnation de l’énergie et du sang au niveau des organes.
Les soirées plus longues et plus animées de l’été sont propices au rire qui, comme on le sait, soigne bien des maux.